IBM Technology Day 2013

Business meets innovation
11 juin 2013 | Beaulieu Lausanne

Séances plénières

Dr. Benoît Dubuis, Président BioAlps, INARTIS, Directeur Eclosion

09h10-10h00

Révolution médicale et nouvelles technologies

Charles Darwin nous rappelait que ce n'est pas le plus fort de l'espèce qui survit, ni le plus intelligent, mais celui qui saura s’adapter au changement. Benoît Dubuis présentera une médecine en pleine mutation, plus préventive, prédictive et personalisée, faisant largement appel à des compétences transdisciplinaires. Des changements de paradigmes qui appellent de nouveaux développements dans des domaines aussi divers que le séquençage à haut débit, le traitement de données, la validation de bio-marqueurs ou le développement de nouveaux senseurs… avec cette question cruciale : cette nouvelle médecine répondra-t-elle efficacement aux besoins d’une population vieillissante et aux grands maux qui la menacent, dont l’évolution des maladies chroniques et les nouvelles pandémies tout en restant finançable ?

Pour mieux connaitre le Dr. Dubuis, cliquez ici


Dr. Robert Haas, IBM Corporate Strategy, Armonk, IBM USA

16h25-17h10

IBM Research 2013 Global Technology Outlook (GTO)

L’édition 2013 du fameux Global Technology Outlook traite d'une nouvelle révolution de l’informatique dont l’effet est jugé de même ampleur que l’apparition du World Wide Web. Cette révolution est générée par la convergence d’un ensemble de technologies, et redéfinit le mode de fonctionnement des entreprises qui voient s’ouvrir de nouveaux horizons grâce, par exemple, aux possibilités offertes par le contexte pour enrichir les interactions avec les clients, ou à la facilité avec laquelle de nouveaux services peuvent être mis à disposition à très grande échelle.

Au cours de cette session, les thématiques suivantes seront abordées : la transformation des infrastructures suite à l’explosion des mobiles, qui pousse vers un nouveau modèle d’applications; les architectures orientées services accessibles de l’extérieur par le biais d’interfaces programmables ; le nouveau degré d’agilité dont disposent les entreprises dans la mise en place des ressources virtualisées de calcul, de stockage et de réseau. Nous parlerons en outre de l’analyse des données multimédias ainsi que de l’évolution des techniques de visualisation, de l’exploitation du contexte entourant les données, ainsi que des nouvelles méthodes d’enseignement qui s’attachent à étendre la mise en œuvre du Big Data tout en le rendant plus digeste.

Pour mieux connaitre le Dr. Haas, cliquez ici

Vous souhaitez en savoir plus à propos du Technology Day IBM ?

Votre contact :
Antonina Marenco
IBM Suisse



Dr. Benoît Dubuis

Benoît Dubuis dispose d’une expérience internationale de près de 20 années dans les Sciences de la vie, acquise tant dans l’industrie que dans le monde académique. Après sa formation d’ingénieur, son doctorat de l’ETH Zurich et une activité académique à Cambridge et Cranfield en Angleterre, il a occupé différents postes de direction dans des entreprises pharmaceutiques (Chemap, Ciba-Geigy/Novartis, Lonza), avant de rejoindre l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) où il a fondé la Faculté des Sciences de la vie, dont il a également été le premier doyen. Parallèlement, Benoît Dubuis est resté actif auprès de nombreuses entreprises pharmaceutiques et associations actives dans les biotechnologies, et a fondé Excellgene SA, Inartis et BioAlps. En 2004, il a cofondé Eclosion, premier incubateur et fonds de capital d’amorçage de Suisse dans le domaine des Sciences de la vie ; il en est actuellement directeur (www.eclosion.com). Benoît Dubuis partage par ailleurs son expérience dans le cadre de divers conseils d’administration et conseils scientifiques et est le Président de l’association faîtière des Sciences de la vie de Suisse occidentale, BioAlps (www.bioalps.org) et de l’Inartis-Network, le réseau thématique suisse des Sciences de la vie (www.clefs-du-savoir.com; www.inartis-network.ch).

Dr. Robert Haas

Robert Haas est en charge de la stratégie pour les systèmes de stockage au siège mondial d’IBM. Jusqu’en 2012, il a dirigé les recherches dans ce domaine au laboratoire de Rüschlikon. Il est titulaire d’un diplôme de l'EPFL, obtenu en 1996, docteur de l'EPFZ depuis 2003, et détenteur d'un MBA de la Warwick Business School depuis 2011. Il est également à l'origine de plus de 60 publications scientifiques, standards, et brevets dans le domaine du contrôle des réseaux et de la fiabilité et de la sécurité du stockage.